I
En bref : tours Jean Nouvel - Lycées - Festival audiovision

 

PDF Imprimer Envoyer

Voir en écoutant

Le 6 mai s’est achevée à l’UGC Gobelins la 3e édition du festival de cinéma audiovision. Point de paillettes ni de tapis rouge à l’horizon mais de simples casques sans fil mis à disposition d’un public un peu particulier, celui des non-voyants. Née il y a une vingtaine d’année aux États-Unis, la technique de l’audiovision, aussi connue sous son nom commun d’audiodescription, permet de rendre accessible des films, des spectacles ou des expositions aux personnes non ou malvoyantes. Un commentaire audio décrit aux spectateurs les éléments visuels des œuvres.

Ce festival a été l’occasion pour l’association Valentin Haüy, dont la vocation est depuis 120 ans d’aider les aveugles et les malvoyants à sortir de leur isolement en leur apportant les moyens d’une vie normale, de mettre un (petit) coup de projecteur sur l’état de l’audiodescription française et plus largement de l’accès des non-voyants au 7e art. Le constat est édifiant : alors que cela ne coûte qu’entre 6 000 à 10 000 euros d’audiodécrire un film - ce qui est dérisoire rapporté au budget d’une grosse production - seule une petite vingtaine de films de cinéma le sont chaque année en France. Pire encore, seules dix salles proposent dans tout le pays des séances en audiodescription.

[...]

Lire la suite dans Le 13 du Mois # 18

Publié par David Even  le 09 Mai 2012
 

///  Rubriques
Inscrivez vous à notre Newsletter

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/ledumois/www/modules/mod_mailchimp2/mod_mailchimp2.php on line 176
Impossible de trouver la liste avec l'id : a9e02de4df