I
BON PLAN RESTO | Il était un square

 

PDF Imprimer Envoyer


Au square des viandards

Au cœur de Corvisart, à l’angle du reposant square Le Goff, se situe un établissement idéal pour qui aime la viande, la vraie : Il était un square où le charolais devint roi... Aujourd’hui, quelle brasserie parisienne ne présente pas un burger et un tartare à sa carte ? Mais combien d’entre elles respectent le mélange des saveurs et manient avec précision le couteau ? On peut vous affirmer qu’Il était un square fait partie de ce club fermé.

Entouré d’une déco de brasserie moderne, de tables largement espacées, vous vous sentirez assurément à votre aise à l’intérieur du restaurant. Si le beau temps le permet, la petite terrasse, agréable et étonnamment calme à l’angle du square, fait parfaitement l’affaire. En une de la carte s’exposent les deux spécialités : les tartares et les burgers. Quatre déclinaisons de chaque permettent de contenter toutes les envies, même végétariennes !

Côté burger, le dénommé cheddar s’adonne à la simplicité avec brio, en présentant une viande tendre et un fromage précisément fondant. Sur le dessus, les oignons caramélisés réveillent les papilles, tandis que les tomates apportent la touche fraîcheur. Plus bas sur le menu, on trouve l’inattendu cajun composé d’un sublime steak de filet de poulet mariné aux épices, réuni à merveille avec une purée d’avocat, un croustillant de bacon et une sauce barbecue. Les routes de San Francisco sont alors à portée de palais. On apprécie cette originalité raisonnée et le dosage idéal des ingrédients. Pour le bun, on pourrait lancer un véritable débat. Moelleux et aérien, sans aucun doute ; pas assez charnu ou croustillant, peut-être. À vous de trancher ! Quant aux « à-côtés », ils s’en sortent bien : les frites maison dans leur petit chariot et la salade accompagnent le sandwich en quantité et qualité.

Au rayon cru, les tartares de charolais préparés à la minute révèlent à nouveau une viande fraîche et peu grasse. Les puristes regretteront l’aspect « prêt à manger » des tartares. Pas de câpres ou de sauces à ajouter, le mix – certes réussi – se déguste tel quel. Quant à lui, le tartare thaï se la joue épicé mais équilibré. Ici, la préparation en amont apparaît précisément proportionnée. Un peu de croquant, un peu de piquant : la bouche se régale, même si on s’éloigne du traditionnel.

Par gourmandise acquis de conscience, on a fini par expertiser le tiramisu. Là encore, l’appellation « maison » se justifie. De parfaite tenue, on y a retrouvé la douceur de l’Italie et l’amertume du café. L’accueil détonnant mais sympathique couronne un repas de qualité. Le patron est une figure que vous ne regretterez pas de rencontrer. Compte tenu de la fraicheur des produits et du résultat dans l’assiette, l’addition nous a semblé très honnête. Un conseil : courez-y, le succès n’attend pas.

Il était un square

54, rue Corvisart, 01.43.37.68.07. Du lundi au samedi de 12h à 15h et de 19h30 à 22h30. Burgers et tartares de 13€ à 16€.

 

Publié par Vincent Fargier  le 05 Juin 2014
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

///  Rubriques
Inscrivez vous à notre Newsletter

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/ledumois/www/modules/mod_mailchimp2/mod_mailchimp2.php on line 176
Impossible de trouver la liste avec l'id : a9e02de4df