I
Bon plan resto – Cacio e... Peppe!

 

PDF Imprimer Envoyer

Miamma mia !

Ce ristorante haut en couleur est devenu la cantine italienne des journalistes du Monde. Chez Cacio e... Peppe! vous attendent un décor chaleureux, des assiettes authentiques et un patron enthousiaste, devenu amoureux du 13e.

Depuis le métro Glacière, il vous faut remonter le boulevard Blanqui et, juste avant le siège du Monde, prendre rue de Vulpian sur la gauche. Dirigez-vous ensuite vers la jolie façade couleur brique à petits carreaux du restaurant. Son nom fait référence à une recette très simple, originaire du Latium – la région de Rome -, à base de pâtes, de fromage et de poivre : la cacio e pepe. Mais c’est aussi un clin d’œil du patron Ludovic Palomba adressé à son oncle Peppe qui est à ses côtés depuis la création de l’établissement voici cinq ans.

L’accueil de Ludovic est des plus chaleureux, plus encore quand le soleil illumine la salle aux  tons ocre et que les tables commencent à se remplir d’une clientèle d’habitués. « Americano, americano ! », entend-on les clients commander. Ici, tout est italien : boissons, nourriture sans oublier le patron, bien sûr, mi-Romain, mi-Sarde.

Andiamo a Roma!

Au déjeuner, une formule à 13,50 euros : en entrée, des grastini (très fines tranches de pain grillé arrosées d’huile d’olive) recouverts de tapenade, de crème de thon et tomate. Une introduction simple mais très goûteuse. Puis vient une belle assiette gourmande de pâtes à la lotte et aux courgettes, très équilibrée dans les saveurs, pouvant être accompagnée d’un verre de Bianco Salento de la région des Pouilles, fruité à souhait, au prix raisonnable de 3,50 euros.

La carte est définitivement orientée vers des plats romains tels que la très typique queue de bœuf à la romaine (codda alla vaccinara), ainsi que d’étonnants raviolis farcis au poulpe (crestoni al polpo) accompagnés de pommes de terre à la tomate et aux herbes (patate alla marina) sans oublier, bien sûr, le vitello tonnato, une viande de veau cuite dans un bouillon, servie froide avec du thon. Pour les amateurs de poisson, il y a le tagliata di tonno, thon au sésame sauce balsamique, servi cru sur un lit de haricots blancs.

Le soir, à la carte, compter entre 35 et 40 euros, vins compris. Ceux-ci mettent à l’honneur la Toscane, la Vénétie, les Pouilles, l’Émilie-Romagne et la Sicile. Ne passez pas à côté de l’envoûtante burrata, un délicieux fromage de 300 grammes des Pouilles et son jambon cru à 19 euros : une très belle assiette gourmande.

Résolument « 13e »

Le rêve de Ludovic Palomba, celui d’ouvrir un restaurant à son image, s’est réalisé dans le 13e, sans préméditation ni calcul, mais par le fruit d’un concours de circonstances et d’une immédiate attraction : l’arrondissement l’a séduit sur-le-champ. Il s’y épanouit désormais en compagnie de son oncle Peppe, tantôt derrière le bar à prêter main forte, tantôt en Italie où il produit de l’huile d’olive - à l’honneur, cela va de soi, dans tous les plats de la maison. Le jeune chef, Michaele, natif de Toscane, a dès le début de l’entreprise pris les rênes de la cuisine. Le binôme formé par Ludovic et Michaele semble fonctionner à merveille. Mais, comme il n’est nulle perfection en ce bas monde, nous avons connu une petite déception avec le dessert cappuccino al cucchiais, une crème cuite au café, assez fade, sans la saveur et la puissance que l’on aurait pu attendre.

Voici donc un bel endroit, sémillant et simple, à la cuisine ensoleillée et vibrante. La musique, également italienne, contribue également à la bonne ambiance de l’établissement, avec, entre autres, un album « Jazz al dente », produit par Bonsaï Music, label implanté dans le 13e. Et voilà qui signe définitivement la cohérence du lieu. Vous comprendrez alors les derniers mots du patron à mon départ : « Et vive le 13e ! »

Cacio e... Peppe!, 16, rue Vulpian, 01.45.87.37.00 – Possibilité de réserver deux salles de 10 et 14 couverts pour les groupes.

Publié par Michèle Lion McNally
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

///  Rubriques
Inscrivez vous à notre Newsletter
adresse e-mail: